Newsletter

Horaires

Mardi 12h - 18h
Mercredi 9h30 - 18h
Vendredi 12h - 20h
Samedi 9h30 - 18h

Nous trouver

Médiathèque Blaise-Cendrars
5, place Auguste Romagné
78700 Conflans-Sainte-Honorine

Tél : 01 34 90 38 72
Nous contacter par mail

Attentats : décryptage

Les attentats meurtriers qui ont touché Paris le vendredi 13 novembre 2015 nous ont tous plongés dans l’horreur. Comment comprendre l’incompréhensible ? Voici quelques pistes de réflexion, pour tenter, au-delà de la sidération, de décrypter en partie ce qui s’est passé.

Qu’est-ce que Daech ?

Inconnu il y encore quelques années, le groupe Etat Islamique, aussi appelé Daesh (ou Daech), a connu une expansion territoriale fulgurante. Pour mieux comprendre qui ils sont, le quotidien Ouest France nous apportait en septembre 2014 dans cet article la réponse aux questions suivantes : comment s’est formé ce groupe ? Pourquoi les appelle-t-on Etat islamique ou Daech ? Combien sont-ils ? De son côté, l’historien Jean-Pierre Luizard, chercheur au CNRS et auteur du livre Le piège Daech, donne dans cet article du magazine Sciences humaines un historique détaillé de la création du mouvement, en remontant sur les causes à long terme qui ont permis son développement.

Couverture du livre Le piege Daesh

Plusieurs chercheurs, spécialistes de l’étude des mouvements radicaux, étudient depuis plusieurs années de près la stratégie du groupe Etat islamique. Parmi eux, on peut citer Gilles Kepel, politologue français, spécialiste de l’Islam et du monde arabe, et professeur à Sciences Po Paris. Il a accordé deux longues interview aux quotidiens Le Monde et Le Figaro (accessibles uniquement aux abonnés), dans lesquelles il évoque la stratégie globale du groupe terroriste. Autre spécialiste du sujet, Jean-Pierre Filiu, historien, lui aussi spécialiste de l’Islam contemporain et professeur à Sciences Po Paris. Il est revenu dans Les matins de France culture du lundi 16 novembre sur les spécificités de Daesh, et notamment leur vision apocalyptique et millénariste du monde.

Il intervient dans cette émission aux côtés de Dounia Bouzar, anthropologue française spécialiste du fait religieux, qui a créé le Centre de Prévention des Dérives Sectaires liées à l’Islam, et intervient pour tenter de dé-radicaliser des jeunes partiellement ou totalement embrigadés dans le djihad en Syrie. Elle explique les mécanismes de cette radicalisation sur Internet, les profils des jeunes qu’elle suit. Dans cet article du magazine Cerveau et Psycho, elle revient plus en détail sur cette machine à broyer les esprits, et évoque la difficulté à ramener ces jeunes à un mode de pensée « normal ».

Débusquer les rumeurs

Comprendre, cela implique aussi de pouvoir démêler le vrai du faux. Dans les heures qui ont suivis les attentats, on a vu toutes sortes de rumeurs, de fausses informations, voire de manipulation fleurir sur Internet et les réseaux sociaux. Les médias traditionnels eux-mêmes, à l’heure où le flot d’information arrive quasiment en continu, peuvent laisser filtrer une information erronée. Pour y voir plus clair, Le site Les décodeurs du Monde s’est fait une spécialité de ce que l’on appelle le fact checking, à savoir l’analyse et la vérification des faits. Dans cet article, il fait le tour des rumeurs qui ont circulé le week-end des attentats, et dans celui-là de celles qui circulaient le lundi suivant.

 Plus généralement, le site a publié un guide réunissant quelques grands principes à mettre en œuvre pour démêler le vrai du faux dans les informations que l’on voit passer. Dans la même veine, le quotidien le Figaro et le site de France info donnent également leurs conseils pour débusquer les intoxs, notamment à l’aide d’outils de recherche d’images.

D’autres sites d’information généraliste ont fait le point sur les fakes (fausses informations) qui ont circulé à la suite des attentats. Petit florilège sur Le Nouvel Obs, Libération, Ouest France, Métro News, ou encore Sud Ouest qui parle plus spécifiquement des rumeurs par SMS.

Et pour celles et ceux qui croient que ces rumeurs sont anodines, 20 minutes nous rappelle que certaines d’entre-elles tombent sous le coup de la loi.

Parler des attentats aux enfants

Déjà difficiles à comprendre pour des adultes, comment aborder ces attentats avec des enfants ? Quels mots trouver pour leur expliquer, répondre à leurs peurs, ne pas les laisser seuls face aux rumeurs des cours d’école ? Plusieurs sites ont mis en lien des ressources à destination des parents, mais aussi des enseignants pour les aider à aborder le sujet.

Sur le site de La Parisienne, vous trouverez les conseils de la psychanalyste Claude Halmos pour parler avec des enfants quel que soit leur âge. Dans la même veine, le psychiatre Serge Tisseron donnait en janvier dernier dans cette vidéo ses conseils pour aborder le sujet du terrorisme et des attentats avec les enfants.

Vous trouverez, à la fin de cet article France Info, et dans cet article du site app-info, des liens vers de nombreuses ressources (journaux et magazines pour enfants en ligne ou à télécharger, vidéos), classées en fonction de l’âge des enfants. Enfin, l’émission de télévision Les maternelles a consacré son épisode du 17 novembre à ce thème.

Pour les enseignants, le site Eduscol de l’Education Nationale a mis en ligne ses préconisations pour « savoir accueillir la parole des élèves après les attentats en Ile-de-France ». D’autres sites recensent des ressources sur lesquelles les professeurs et enseignants peuvent s’appuyer pour aborder le sujet. C’est le cas notamment de Télérama, de # Classe TICE ou des Cahiers pédagogiques.

Pour aller plus loin : « Penser les événements »

Enfin, dans une démarche similaire d'aide au décryptage, le Syndicat de la Librairie Française (SLF) a mis en ligne une bibliographie intitulée « Penser les événements », et qui recense des livres pour penser les phénomènes du terrorisme, de l’intégrisme, sans oublier le contexte géopolitique, les éclairages de la philosophie te de la psychologie, et une sélection d’ouvrages jeunesses à proposer aux enfants. Cette bibliographie peut être téléchargée en ligne sur le site du SLF.


À consulter également


Malvoyant
Thème par défaut

ToutApprendre - Vodéclic

Vodeclic

Services d'auto-formation gratuit. Pour y accéder, connectez-vous à votre compte (aide à la connexion).

Nouveautés